Les projets soutenus

Financer des solutions adaptées aux difficultés de nos aînés

LOGEMENTS PASSERELLES À LILLE

LOGEMENTS PASSERELLES À LILLE ©

Projet porté par les petits frères des Pauvres Nord-Pas-de-Calais et l'association Champ-Marie de Lille, Nord (Nord-Pas-de-Calais) en 2014 - 15.

La Fondation met à disposition sur Lille et ses environs 25 logements individuels diffus, gérés par l'association d'intermédiation locative Champ-Marie. Les rencontres mensuelles avec les équipes ont permis de constater que les besoins de logements restaient importants et que certaines personnes accompagnées n'osaient pas demander de l'aide en cas de besoin. Un accompagnement de plus grande proximité était donc nécessaire afin d'accompagner ces personnes vers un relogement. A germé l'idée de logements passerelles regroupés, c'est à dire de logements indépendants au sein d'un même immeuble, loués pour 5 ans maximum, avec la présence d'une équipe d'accompagnement sur place, dans un objectif de réinsertion sociale.

2 maisons vétustes ont donc été acquises dans le centre-ville de Lille pour y bâtir, après avis de la mairie, une structure innovante composée de :

  • 4 studios et 2 appartements de deux-pièces
  • des bureaux pour les équipes d'accompagnement 
  • et une salle avec accès sur jardin, pour l'accueil et les ateliers ouverts aux personnes âgées du quartier 

Le pilotage de ce programme est assuré par la Fondation Bersabée grâce à une équipe de maîtrise d'ouvrage et l'intervention de bénévoles qui apportent leurs compétences.

Après évaluation, si ce projet a les impacts attendus, notamment réinsertion sociale des bénéficiaires et création d'une dynamique de quartier, il pourrait être dupliqué dans d'autres grandes agglomérations, permettant ainsi de loger et réinsérer de nombreuses autres personnes démunies et isolées, mais encore autonomes et indépendantes.

L'inauguration est prévue début 2016.


Témoignage

  • Yves A. - Architecte bénévole à la Fondation des petits frères des Pauvres, impliqué sur le projet depuis ses débuts -
    J’aime me rendre utile. J’ai eu la chance d’avoir une formation, une compétence, j’ai aimé mon métier d’architecte. Aujourd’hui je suis maître d’ouvrage pour ce projet, au service d’un objectif fantastique : aider des personnes que la vie a mises sur la touche à se resocialiser grâce à leur logement. Cette activité me permet de rester les deux pieds dans la vie, de maintenir des contacts et de faire avancer des projets. De plus, à la Fondation des petits frères des Pauvres, l’entente entre les salariés et l’équipe des bénévoles travaux est excellente et j’aime travailler dans cette ambiance très cordiale. C’est vrai, la direction de la Fondation imprime une réelle volonté de partage et d’échange de connaissances, au service des personnes accompagnées par les petits frères des Pauvres. Et ça se sent.

Faire un don à la fondation

En savoir plus