Les projets soutenus

Financer des solutions adaptées aux difficultés de nos aînés

MÉLODIE D'ALZHEIMER

MÉLODIE D'ALZHEIMER ©

Projet porté par Pour que l'esprit vive, à Segry, Indre (Centre), en 2013.

Et si la musique permettait à la vie de retrouver un peu de sa valeur perdue avec la maladie ? Et si elle possédait le pouvoir formidable de transformer le quotidien de ceux atteints par la maladie ? Telle est la question posée par « La Mélodie d’Alzheimer ».

En 2013, la Fondation des petits frères des Pauvres a souhaité apporter son soutien à ce documentaire musical et scientifique, qui retrace l’expérience vécue par une quinzaine de personnes accueillies en séjour thérapeutique à l’Abbaye de La  Prée. Des ateliers de musique puis de tango ponctuent leur vie quotidienne, encadrés par des chercheurs de l’INSERM et du CNRS. Entre 2010 et 2013, l’état des patients s’est amélioré spectaculairement : au son de la musique, au rythme du tango, Ida, Rosette, Paule, Willy, Jean-Claude ont retrouvé le sourire et la joie du partage.

Pendant 44 minutes, les propos de spécialistes des maladies neurodégénératives, de chercheurs en neurologie, neuropsychologie et psychologie cognitive et d’artistes apportent un éclairage scientifique, médical et humain sur cette métamorphose, témoignant et alertant de l’incidence positive de la musique et de la danse sur les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer.


Témoignage

  • Anne BRAMARD-BLAGNY - Auteur du projet -
    Bouleversée par l’isolement, l’enfermement de ces patients qui ont la mémoire qui «flanche», j’ai suivi leur transformation, celle de leur visage, de leur corps, de leur humeur au fil des ateliers musicaux. Je les ai vus et entendus se souvenir des mélodies, des paroles, en apprendre de nouvelles, retrouver le goût de la danse, du partage et de la Vie. J’ai observé les médecins enregistrant les progrès. J’ai suivi les scientifiques de l’NSERM et du CNRS, analysant les résultats de ces transformations.

Faire un don à la fondation

En savoir plus