Actualités

Les derniers évènements marquants

Bienvenue à Estelle et Babak !

Rencontrez Babak et Estelle, nouveaux salariés à la Fondation des Petits Frères des Pauvres, à travers leurs mini-interviews !

 

 

 

> Rencontre avec Estelle Marie, chargée de mission sur l'Appel à Projets 2021, arrivée le 23 août 2021 à la Fondation des Petits Frères des Pauvres, dans l'équipe de Ludivine et Florence :

 

Quel fut ton parcours professionnel avant d’arriver à la Fondation des Petits Frères des Pauvres ?

J’ai découvert l’univers de l’Economie Sociale et Solidaire via Makesense où j’étais chargée de communication digitale et où j’y suis restée en bénévolat plusieurs années. Ensuite j’ai été chargée d’actions sociales pour une compagnie de théâtre qui était résidente dans un tiers-lieu qui s’appelle les « 5 toits » : je me chargeais d’apprendre le français à des femmes réfugiées et/ou immigrées à travers des jeux de rôle de scènes quotidiennes. Mon deuxième atelier était pour des jeunes anciennement détenus ou des jeunes immigrés et je les aidais à s’insérer vers l’emploi. Enfin, j’ai été consultante dans une agence de communication spécialisée dans les sujets RH (sujets diversité, handicap, campagnes de prévention, etc.)
 

Pourquoi as-tu souhaité rejoindre la Fondation des Petits Frères des Pauvres ?

J’ai très envie de faire partie d’une structure qui est en accord avec mes valeurs et je me suis rendue compte au fil de mes diverses expériences que je souhaite évoluer dans le secteur associatif. Par mon métier, j’ai envie de contribuer à l’amélioration de la société et faire de belles renocntres !
 

Quelles sont tes missions et en quel est ton souhait pour ce poste ?

Je suis en charge de l’Appel à Projets 2021, au sein du pôle Projets et Fondations abritées. Les missions consistent à communiquer sur l’Appel à Projets, l’instruction et l’analyse des dossiers, la formation et l’accompagnement des instructeurs  et en général l’organisation des différentes étapes, du lancement à la cérémonie de remise de prix. Mon souhait pour ce poste est de rencontrer des personnes inspirantes via leurs projets et de favoriser des actions concrètes qui pourront bénéficier à nos aînés.
 

Qu’est-ce que tu aimes en général ?  

J’aime rencontrer de nouvelles personnes, qui sont passionnées, même si je ne connais pas leur domaine. Pour moi il n’y a rien de plus enrichissant !
J’adore flâner, faire des expositions, cocooner avec ma tisane et un bon livre.

 

> Rencontre avec Babak Seddiq, Inspecteur technique, arrivé le 13 septembre 2021 à la Fondation des Petits Frères des Pauvres, dans l'équipe de Laure et Sibel :

 

Quels fut ton parcours professionnel avant d'arriver à la Fondation des Petits Frères des Pauvres ?

J’ai plutôt un parcours atypique ayant effectué des études de génie mécanique dans la construction en Allemagne : j’ai commencé ma carrière d’abord en Allemagne puis en France. D’abord dans le secteur industriel et des bâtiments. Puis j’ai travaillé dans le service achats et logistique dans l’industrie et en tant que conducteur de travaux dans le secteur des bâtiments. J’ai toujours fait en sorte de garder une approche transversale, avec ma capacité d’approfondir si besoin.

 

Pourquoi as-tu souhaité rejoindre dans la Fondation des Petits Frères des Pauvres ? 

C'est un grand plaisir pour moi de rencontrer l’humain et de m’impliquer pour des projets sociaux. Mes valeurs sont identiques à celles des Petits Frères des Pauvres : mon but est d’aider les personnes les plus précaires et les oubliés de notre monde industriel.  Dans ma jeunesse, j’ai vécu des guerres civiles et je suis donc sensible à l’injustice. Pour moi, il y a besoin d’aller là où il y a de la souffrance et c’est une fois que nous avons fait les choses qui nous tiennent à cœur que nous pouvons n’avoir aucun regret.

 

Quelles sont tes missions et quel est ton souhait pour ce poste ?

Je suis actuellement "Inspecteur technique" avec une bonne connaissance dans le secteur du bâtiment. Ma mission est de garantir que nos résidences restent dans un bon état, à la fois esthétiquement mais aussi et surtout fonctionnellement : en respectant les normes et en offrant un cadre humain agréable à nos personnes accompagnées. Cela peut être même réhabiliter des bâtiments si besoin.

Mon souhait serait de satisfaire le plus grand nombre de personnes en situation de précarité, tout en offrant un logement digne à chaque personne, en fonction du contexte et de nos possibilités. Pour faire cela, j’ai besoin d’être entouré de bénévoles qui s’engagent aussi avec moi sur ces missions. Si cela vous intéresse, contactez-moi !

 

Qu’est-ce que tu aimes en général ?  

Générer des projets où l’on s’aide mutuellement.
J’aime aussi la nature, le potager, planter des arbres.  
Je ressens l'urgence de répondre aux besoins du moment.

 

*

Nous remercions Estelle et Babak d'avoir joué le jeu des interviews ! 

À bientôt pour rencontrer de nouveaux collaborateurs, salariés et bénévoles. 

Créer une fondation abritée

En savoir plus

Faire un don à la fondation

En savoir plus

Devenir bénévole

En savoir plus