Actualités

Les derniers évènements marquants

Un séminaire consacré à l’action historique de la Fondation : le logement

Le mardi 3 décembre 2019 a eu lieu le séminaire d’automne de la Fondation des Petits Frères des Pauvres qui a réuni plus de 80 bénévoles, salariés et partenaires. Il était consacré au cœur de métier de la Fondation : l’hébergement et le logement de personnes âgées démunies et isolées.

La première partie de la journée était consacrée aux actualités de la Fondation. La fin de l’année marque un changement de gouvernance et de direction ainsi qu’une nouvelle organisation de la Fondation. Delphine Binard quitte la Fondation en décembre et sera remplacée par Philippe Lacroix, qui a eu une longue expérience en direction de structures associatives et en management. Il est heureux de prendre part à cette œuvre collective et de « permettre au Conseil d’Administration de pouvoir agir en pleine capacité de ses champs d’exercice et de décision ».

Outre ses actualités récurrentes, la Fondation a souhaité mettre en avant un projet qui sort de l’ordinaire : la mise à disposition de locaux inoccupés à Paris pour le Centre d'action sociale protestant (CASP). Son directeur adjoint, Brahim Messaci, a présenté les actions réalisées auprès de plus de 200 jeunes accueillis dans les locaux de la rue Lemercier. Ces enfants en souffrance qui pour beaucoup viennent de la rue ont pu bénéficier d’un accueil de jour et de nuit et d’un accompagnement social pour réintégrer des dispositifs de droits communs.

La matinée a également permis de présenter les grands projets immobiliers de la Fondation et les projets soutenus par la Fondation des Petits Frères des Pauvres et ses 11 fondations abritées œuvrant en faveur des personnes âgées isolées malades et en précarité. 3 coups de cœur ont retenu l’attention de nos bénévoles : A vos soins, ACM Ballet et la SCIC l’Arban.

Après le déjeuner, la journée s’est poursuivie par un focus consacré au cœur de métier de la Fondation des Petits Frères des Pauvres : son action hébergement et logement. Joëlle, bénévole depuis de nombreuses années au sein de la gestion locative de la Fondation, a introduit l’après-midi avec une synthèse du 24ème rapport de la Fondation Abbé Pierre, pointant les enjeux liés au mal logement en France. Le constat est unanime : il faut garantir un accompagnement social dans la durée pour permettre aux personnes en précarité de se loger dignement.

Après cette introduction, l’équipe de la gestion locative au complet a présenté le programme de logements diffus et collectifs de la Fondation Bersabée. Avec plus de 600 locataires, la Fondation a un taux quasi nul de logements vacants et assure un suivi personnalisé de ses bénéficiaires âgés et démunis. Elle travaille en partenariat avec des associations comme les Petits Frères des Pauvres, Champ Marie ou un toit pour tous lui permettant ainsi de garder un lien avec le terrain et de diversifier son offre de logements. Champ Marie, notamment, est venue témoigner des bienfaits apportés par le logement à tous les locataires suivis en intermédiation locative. Deux locataires, ont également livré des témoignages bouleversants sur leurs parcours difficiles. Pour ces deux femmes, le logement a été une étape importante de leur vie : « Le point de départ de tout : c’est le logement. On peut rêver chez soi mais pas chez les autres ».

Le séminaire s’est achevé sur une table ronde présentant de nouvelles formes de logement qui favorisent l’inclusion sociale en présence de 3 partenaires :

- L’Olivier des Sages est une association qui accompagne des personnes âgées issues de l’immigration, des « chibanis » en grande précarité à Lyon. Elle a développé, grâce au soutien de la Fondation LiLa Lanier et de la Fondation des Petits Frères des Pauvres, un projet de colocation partagée pour offrir à ces personnes un premier logement digne.

- Rainbold Society est le projet de la « Maison de la diversité » porté par l’association les Audacieux dont le but est d’offrir une alternative à l’EHPAD aux seniors LGBT+. Cet habitat participatif et inclusif vise à lutter contre l’isolement et les discriminations que subissent les personnes âgées. L’association est soutenue financièrement par la Fondation des Petits Frères des Pauvres.

- Le Temps pour toiT est une association qui propose à Nantes et Angers du temps contre un toit :  c’est un dispositif qui permet à un hébergeur « âgé » d’accueillir une personne qui a besoin d’un logement. La cohabitation est motivée par la rencontre et les liens intergénérationnels. Ce projet est soutenu par la Fondation des Petits Frères des Pauvres et a été lauréat de l’appel à projet 2018.
 

Créer une fondation abritée

En savoir plus

Faire un don à la fondation

En savoir plus

Devenir bénévole

En savoir plus