Votre navigateur ne supporte pas le javascript. La navigation risque d'être perturbée!
chargement
Faire un don

Journée internationale du vivre-ensemble en paix, quelques projets à découvrir

La journée internationale “du vivre-ensemble en paix” est célébrée chaque année le 16 mai. Elle vise à sensibiliser et mobiliser les efforts de la communauté internationale en faveur de la paix, de l’inclusion, de la tolérance, de la compréhension ou encore de la solidarité.

L'action de la Fondation des Petits Frères des Pauvres est fondée avec la notion de vivre-ensemble : en facilitant et en améliorant durablement les conditions de vie des personnes âgées isolées et démunies, notamment en matière de logement. L'habitat inclusif, accompagné, partagé et inséré dans la vie locale incarne ces valeurs, en faisant du vivre-ensemble la base de ces habitations. 

Pour cette journée, nous avons décidé de vous présenter quelques projets soutenus par la Fondation : 


1. Deux projets lauréats de l'appel à projets 2021 "Vieillir chez soi en France grâce aux nouvelles formes d'habitat accompagné, partagé et inclusif" : 
  • L'association Le temps pour toiT, élue "coup de coeur du public" de l'appel à projets, elle met en place des colocations intergénérationnelles au sein de logements sociaux dans la région nantaise. Le soutien financier de la Fondation leur permettra de développer ces colocations dans la région de St Nazaire. 
  • L'association L'Olivier des sages, également lauréate, a pour but de renforcer la cohésion sociale et la solidarité en portant des actions pour "améliorer le bien-être des personnes vieillissantes issues de l'immigration". Dans le cadre de l'appel à projets, la Fondation soutient l'Olivier des sages dans l'équipement de 5 logements à Villeurbanne. 


2. Deux projets de lieux de vie présentés au collectif "Habiter autrement"
, tous deux également tournés vers les personnes âgées, dans un esprit de tolérance : 

  • La Maison de la Diversité, projet de l'association Les Audacieux, est le premier habitat inclusif en France destiné principalement aux seniors LGBT autonomes ou fragilisés, ancré au coeur de la cité, ouvert à la vie de quartier, dans un environnement sécurisant, exempt de LGBT-phobies, pour lutter contre leur isolement. 
  • L'association Ayyem Zamen s'est également lancée dans le projet Les Domiciles Partagés. Il s'agit de la transformation d'un grand appartement de type F4 ou F5 en "Petite Unité de Vie" (définition à la fin de l'article) pour 3 personnes afin de le faire évoluer en colocation. Il constitue une réponse aux besoins des immigrés âgés non seulement en matière de logement, mais aussi pour leur permettre de finir leurs jours danjs les meilleures conditions, entourés et accompagnés. Aujourd'hui, le projet compte 32 personnes relogées et accompagnées à travers 10 colocations.

    Les Petites Unités de Vie sont de petites structures de moins de 25 places. Chaque résident dispose d'un logement privatif comprenant une petite cuisine et une salle de bain. Un personnel présent 24H/24 assure la sécurité des résidents, celle-ci est généralement renforcée par un système de téléalarme. Les locaux sont parfaitement adaptés aux personnes à mobilité réduite et la circulation des fauteuils roulants y est facilitée. Enfin, les Petites Unités de Vie proposent des services personnalisés à la demande des résidents. 
To top